Santé Canada approuve MYINFLAMC (comprimés de colchicine 0,5 mg à libération prolongée), un nouveau traitement repositionné pour les maladies cardiovasculaires

Pendopharm, une division de Pharmascience, est heureuse d’annoncer que Santé Canada a émis un avis de conformité approuvant MYINFLA MC (comprimés de colchicine 0,5 mg à libération prolongée), un médicament d’ordonnance pour la réduction des risques cardiovasculaires chez les patients atteints d’une coronaropathie. Pharmascience tient à remercier Santé Canada pour son examen prioritaire du dossier dans le contexte difficile de la COVID-19.

 

Au Canada, la maladie cardiaque est la deuxième cause de décès et demeure l’une des principales causes d’hospitalisation. Bien que la prévention et l’éducation demeurent des moyens efficaces pour aider à réduire l’impact de cette maladie sur les Canadiens, il est essentiel de proposer des options thérapeutiques supplémentaires, fondées sur des données probantes et rentables. MYINFLA MC s’ajoute maintenant à ces options afin de répondre à ce problème majeur de santé publique.

 

MYINFLA MC: Un partenariat fructueux entre l’Institut de Cardiologie de Montréal et Pharmascience

L’approbation de MYINFLA MC par Santé Canada repose principalement sur les résultats de l’étude COLCOT (Colchicine Cardiovascular Outcomes Trial) dirigée par le Dr Jean-Claude Tardif de l’ICM, en partenariat avec Pharmascience. Comme démontré dans l’étude COLCOT, MYINFLA MC a réduit de façon considérable le risque d’un premier événement cardiovasculaire ischémique et le risque d’événements cardiovasculaires ischémiques totaux, de 23 % et 34 % respectivement, lorsqu’elle est ajoutée au traitement standard chez les patients ayant subi un infarctus du myocarde (IM). Le critère d’efficacité primaire de l’étude était une combinaison de décès cardiovasculaire, d’arrêt cardiaque réanimé, d’IM, d’accident vasculaire cérébral et d’hospitalisation d’urgence pour angine nécessitant une revascularisation coronarienne. Ces résultats ont été publiés dans le prestigieux New England Journal of Medicine (Tardif et al., N Engl J Med 2019; 381:2497-505).

 

« Je suis heureux de l’approbation de MYINFLA MC par Santé Canada basée sur les résultats de l’étude COLCOT. Le succès et la disponibilité de MYINFLA MC démontrent l’importance d’examiner les agents thérapeutiques connus afin de trouver de nouvelles options de traitement pour améliorer le sort des patients et renforcer les possibilités d’innovation en sciences de la vie », a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif.

 

MYINFLAMC est indiqué pour la réduction des événements athérothrombotiques chez les patients adultes atteints d’une maladie coronarienne existante, en plus des thérapies standard, y compris la diminution du LDL-C (cholestérol à lipoprotéines de basse densité) et le traitement médicamenteux antithrombotique. Il est présenté sous une nouvelle forme de comprimé à libération prolongée, à dose réduite.

 

Un cas de repositionnement

« Grâce au partenariat que nous avons développé avec l’ICM dans le cadre de l’étude COLCOT, le Dr Tardif et son équipe ont été en mesure de produire des résultats concrets qui mettent en évidence les avantages du repositionnement de la colchicine. Cela ouvre la voie à une approche plus rapide et plus rentable pour offrir de nouveaux traitements aux patients, en tirant parti du profil d’innocuité connu du médicament », a déclaré David Goodman, Ph. D., Président et Chef de la direction de Pharmascience.

 

L’ingrédient actif de MYINFLA MC, la colchicine, est utilisé depuis des décennies comme traitement de la goutte avec des propriétés anti-inflammatoires reconnues. L’approbation de MYINFLA MC marque une étape importante pour le système de soins de santé canadien, car elle démontre les avantages supplémentaires qui peuvent être dérivés d’un ancien médicament lorsqu’il est repositionné dans de nouvelles indications. 

 

Pharmascience invite les professionnels de la santé, les chercheurs, les chefs de file de l’industrie pharmaceutique et les organismes gouvernementaux à continuer d’investir dans des projets de repositionnement des médicaments. « Nous ne pouvons pas renoncer aux avantages substantiels d’une recherche de haute qualité et abordable sur le repositionnement des médicaments ni à son impact potentiel sur la durabilité à long-terme des systèmes de santé » a ajouté le Dr Goodman.

 

À propos de Pharmascience Inc.

Fondée en 1983 par les pharmaciens Morris Goodman et Ted Wise, Pharmascience Inc. est le plus grand employeur pharmaceutique au Québec, avec 1 400 employés dont le siège social est fièrement situé à Montréal. Pharmascience est une entreprise pharmaceutique privée qui possède de solides racines au Canada et une portée mondiale croissante dans plus de 50 pays. Au 56e rang parmi les 100 meilleurs investisseurs en recherche et développement au Canada, avec 38,5 millions de dollars investis en 2020, Pharmascience s’engage à promouvoir l’innovation abordable en matière de soins de santé.

 

Pour obtenir des renseignements sur les produits, veuillez communiquer avec l’équipe d’information médicale de Pharmascience au 1 888 550-6060.

 

1 https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/maladies-coeur-canada-
fiche-technique.html

Publié dans

Nouvelle d'entreprise